vendredi 11 novembre 2016

[ Découverte - Terrain] 4 outils pour apprendre à reconnaître les chants d’oiseaux


Early Bird
(Cliché Rob Waterhouse)



Imaginez-vous assis tranquillement dans un parc ou votre jardin alors que les rayons printaniers du soleil ont balayé les dernières fraîcheurs de l’hivers.  Vous appréciez ce petit carré de verdure, symbole de détente et de paix. Très vite, vous vous apercevez que vous êtes entourés d’une foule de petits chanteurs donnant un concert mélodieux… mais qui sont-ils ?
Il peut être frustrant de discerner les divers chants dont les oiseaux nous entourent sans pouvoir mettre un nom sur celui qui le produit. Dans le même temps, il peut sembler inaccessible au débutant de pouvoir reconnaître les chants d’autant d’espèces qui nous entoure, sans compter que certains peuvent sembler très proches à une oreille non habituée.
N’ayez crainte, tout le monde est en capacité d’apprendre à reconnaître les chants des oiseaux. Il suffit juste de patience - Rome ne s’est pas faite en un jour !  … et de quelques bons outils pour commencer. Laissez moi vous en présenter quelques-uns.


Le blog « Chants d’oiseaux »

 

 http://chantsoiseaux.com/blog/

Pour les grands débutants, il est selon moi LE « must to listen ». Ce blog a été créé par Pierre Palengat, preneur de sons animaliers.
Dans la rubrique « Le son de la semaine », vous trouverez les chants de quatre à cinq espèces pour chaque mois de l’année, ainsi que des exercices d’entraînement pour les mois d’été. Seules les espèces les plus communes sont présentées, ce qui est bien assez lorsque l’on débute ! Chaque séquence dure de 2 à 3 minutes et est commentée par l’auteur avec, notamment, des astuces pour identifier le chant présenté.
Vous pourrez retrouver le travail de Pierre Palengat dans « L’ABC des chants d’oiseaux » publié par le Studio les 3 Becs, un livret de 32 pages accompagnant deux CD audios (pratique pour écouter dans la voiture !).



ABC des chants d'oiseaux


Le guide ornitho « Les chants d’oiseaux d’Europe Occidentale » 

 

Guide Delachaux


Après le « must to listen », le « must to have », pour tous ceux qui veulent aller plus loin. Dans ce guide publié par Delachaux et Niestlé, André Bossus et François Charron ont réunis 180 espèces pour lesquelles sont indiquées l’aire de répartition, les milieux où l’on retrouve les individus, le niveau de complexité des chants, leur description, leur sonagramme représentant exactement ce que vous pourrez écouter sur les deux CD fournis, les confusions possibles avec d’autres chants,…



Sonagramme d’un chant de Mésange charbonnière (source)
Le sonagramme ou sonogramme est une représentation graphique d’un son.




Interlude technique:
Lorsque je souhaite apprendre un nouveau chant, je l’écoute en boucle pendant plusieurs jours, à la fois de manière « active » (en me concentrant dessus) et de manière « passive » (en faisant une autre activité en parallèle).



Le site « Oizolympique »

 

[Oizo]lympique


Rien de tel que d’apprendre en s’amusant ! C’est ce que nous propose la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) avec ce site internet. Le but du jeu ? Écouter des pistes audios et tenter de reconnaître à quelles espèces appartiennent les chants. Un QCM vous est proposé pour chaque piste. À la fin du jeu, vous comparez votre score avec celui d’autres joueurs. C’est à celui qui aura le plus de bonne réponse en un mimimum de temps. Vous avez fait une erreur ? Pas de panique ! Vous pourrez réécouter le chant de toutes les espèces proposées dans le QCM sur la page des réponses, ainsi que voir une photo des oiseaux pour être également capable de les reconnaître visuellement.



À présent, vous êtes en mesure de reconnaître en quelques secondes n’importe quel chant en l’écoutant sur votre baladeur… mais lorsque l’on se retrouve au beau milieu d’une forêt, cela peut vite devenir une autre paire de manche. Les sons sont moins distinguables et nous n’avons plus affaire à un seul individu mais à une multitude d’oiseaux qui appartiennent à des espèces différentes. Voici donc mon dernier basique pour parvenir à profiter au maximum de la musique que nous offres nos chers amis ailés.



Les sorties naturalistes



N’hésitez pas à vous entraîner sur le terrain ! Prenez quelques minutes le matin au réveil pour mettre le nez dehors et essayer de reconnaître les oiseaux de votre jardin ou de votre ville. Allez vous balader en forêt, à la campagne, à la montagne, autour d’un lac…
Vous pouvez également participer aux sorties naturalistes régulièrement organisées par les associations autour de chez vous (par exemple, la LPO organise de très nombreuses sorties gratuites partout en France, même à Paris !). Vous aurez, de plus, l’avantage d’être accompagné par un professionnel qui pourra vous aider à l’identification des espèces.
Certaines associations proposent également des formations aux chants des oiseaux sur plusieurs jours.
Et souvenez-vous que le meilleur moment pour entendre chanter les oiseaux est tôt le matin !!! Si vous pouvez sortir au lever du soleil, c’est encore mieux. Par contre, vous n’aurez que peu de profit lors d’une balade à 14h.


Sorties Nature LPO



Il ne vous reste plus qu’à prendre vos jumelles et à tendre l’oreille !




BirdLady





Aucun commentaire:

Publier un commentaire